30 novembre 2015 1 30 /11 /novembre /2015 02:48

30/11 : arrivée à Chiang Mai dans l'après midi...sous le soleil ! A première vue, ça a l'air d'être beaucoup moins touristique qu'à Koh Samui...Première étape : séparation des couples pour 3jours...Avec Adrien nous souhaitons faire un trekk et cela va être trop difficile pour notre Nono enceinte...on se retrouvera donc après...
Après avoir rejoint l'hotel, nous partons en expedition "trouvons un trekk". Nous avons plusieurs adresses mais malheureusement nous n'arrivons pas à trouver les agences...après 1h30 de marche, on arrive enfin à en trouver une...ce sera donc trekk de 2 jours...

pb010023 pb010023
pb010023 pb010023
pb010023 pb010023

Le reste de la journée se passera tranquillement...et au dodo tôt car il faut être en forme pour le trekk...

1/12 : Jour 1 du trekk...la montée...

Nous nous rendons au point de rendez-vous, à 9h comme prévu, là nous faisons connaissance avec les autres personnes qui vont nous accompagner : 3 slovènes et 4 français...nous partons donc à 9 dans notre minibus direction les différentes étapes de la journée : ferme aux orchidées et aux papillons, visite d'un marché, tour en éléphants....Nous avons fait le plus léger possible pour nos sacs de rando, car l'après midi ce sera 3h de marche pour arriver au village où nous passerons la nuit...

pb010023 pb010023
pb010023 pb010023
pb010023 pb010023
pb010023 pb010023
pb010023 pb010023
pb010023 pb010023
Oulala il fait bien chaud !
pb010023 pb010023
pb010023
La salle de bain avec panorama sur la montagne...
pb010023
Une copine à Adrien qui ne voulait pas être prise en photo...
pb010023 pb010023
pb010023 pb010023

Bilan de cette journée : la balade à dos d'éléphants n'est vraiment pas un truc que je recommanderais...on voit que les éléphants ne sont pas forcément bien traités et ca fait un peu mal au coeur...

Concernant le trekk...c'est super ! Ca grimpe beaucoup et en plein soleil....mais ça vaut vraiment le coup ! Une fois arrivés au village, on a une maison rien que pour nous 9...en mode camping tous dans une même pièce....on a passé une super soirée à découvrir les habitudes des uns et des autres...et des mots en slovènes....et en suédois (un suédois a rejoint notre groupe dans l'après midi)...par contre il ne faut pas s'attendre à partager avec les locaux du village....la soirée se termine autour d'un feu...puis dodo car le lendemain départ 8h....

2/12 : Jour 2 du trekk...la descente...

Après une bonne nuit de sommeil et un bon petit déjeuner, c'est parti pour 2h de marche....en mode descente...au début on se dit que ca va être beaucoup plus facile que de monter...effectivement c'est plus facile, mais comme le chemin est en escaliers, ben en fait on ramasse à fond dans les genoux et les cuisses...on le saura après mais il nous faudra 4 jours de courbatures pour nous en remettre ;-)....On descend donc pendant 1h à travers la jungle jusqu'à atteindre une chouette cascade (trop fraîche pour nous...lol)...et après une pause de 40 min, c'est reparti pour 1h de marche direction le rafting...

pb010023 pb010023
pb010023 pb010023

Arrivés au rafting et après 45 min d'attente à jouer aux dames et à se baigner, nous grimpons dans notre canoé avec nos 3 slovènes....et là c'est le début de la fin...au début tout se passe plutôt bien même si c'est compliqué de comprendre le guide quand il nous dit "en avant, en arrière, stop, à droite, à gauche" (avec l'accent Thaï en anglais, tout un programme...lol) et là lors du passage d'un rapide, 1 des slovènes se retrouve éjecté...grosse panique, le bateau se coince entre 2 rochers et le slovène est bloqué dessous...et avec ses 150kg difficile de le remonter....panique générale dans le bateau pour le sortir de l'eau...verdict : il ne nous reste plus que 2 pagaies pour 6...mais on est tous entiers et surtout le slovène s'en sort super bien....du coup le reste de la descente devient très chaotique et dangeureuse...personne ne parle, on se concentre pour rester dans le bateau....que d'aventures ! on arrive enfin à la fin du parcours...TOUT LE MONDE EST EN VIE!!! ouf....

pb010023 pb010023
pb010023 pb010023
pb010023 pb010023
pb010023 pb010023
pb010023

On aura bien mérité notre repas du midi avec toutes ces émotions...on a petit déjeuner à 8h et là il est 14h...on n'en peut plus !...on reprend tous nos minibus respectifs, on souhaite à chacun bonne route...et on fait une photo des survivants !...puis retour à l'hôtel et là on ne demande pas vraiment notre reste...au lit !

pb010023

3/12 : Aujourd'hui, visite des principaux temples de Chiang Mai...et oui encore de la marche, on adore ça ! mais en mode ralenti par les courbatures tout de même....

Au programme donc : Wat Chiang Man ( le plus vieux temple de Chiang Mai), Wat Phra Singh, Wat Chedi Luang.

En fin de journée sur le retour, on tombe sur un défilé en l'honneur du roi...c'est son anniversaire le 5 décembre...et pour les Thaï, c'est un évènement....ca risque d'être impressionnant...

Et pour finir la journée, on retrouve Nono et Nico pour un resto au bord du fleuve...resto épicé ! je ne pourrais manger que quelques bouchées de mon plat tellement ca arrache....et pour finir, on se fait un billard mémorable...mémorable car ce sont les filles qui ont gagné 2-1 !!! les garçons ne sont vraiment pas contents....lol

pb010023 pb010023

pb010023
On dirait un vrai moine...mais non...

pb010023
Wat Chiang Man

pb010023

pb010023
Vive la parité...

pb010023
Wat Chedi Luang

pb010023
Wat Phra Sing

pb010023 pb010023
pb010023 pb010023
pb010023 pb010023
pb010023 pb010023

pb010023
Hihi...on vous a eu !

4/12 :  Aujourd'hui,direction le Wat Phrathat Doi Suthep : c'est un temple un peu à l'extérieur de Chiang Mai, situé tout en haut de la montagne Doi Suthep.

Selon la légende, un moine de Sukhothai du nom de Sumanathera a vu en rêve un dieu lui dire d'aller rechercher une relique à Pang Cha. Sumanathera s’est rendu sur place et y a trouvé un os, que beaucoup pensent être un os de l’épaule de Bouddha. La relique a montré des pouvoirs magiques, elle a rougeoyé, elle pouvait disparaître, se déplacer et se dupliquer. Sumanathera l'a apportée au roi de Sukhothai, le Dharmmaraja.

Le Dharmmaraja a fait des offrandes et une cérémonie pour l'arrivée de Sumanathera. Cependant, la relique n'a alors montré aucune caractéristique anormale et le roi, doutant de son authenticité, a dit à Sumanathera qu’il pouvait la garder.

Cependant, le Roi Nu Naone du royaume de Lanna a entendu parler de la relique et offert au moine de la prendre. En 1368, avec la permission de Dharmmaraja, Sumanathera a apporté la relique à l'actuelle Lamphun, au nord de la Thaïlande. La relique s’est apparemment dédoublée, une pièce étant de la même taille, l'autre plus petite que l'original. Le morceau le plus petit a été enchâssé au temple à Suandok et l'autre a été placée par le roi sur le dos d'un éléphant blanc qui a été libéré dans la jungle. L'éléphant a escaladé Doi Suthep, alors appelé Doi Aoy Chang (montagne d'éléphant de sucre), et a gémi trois fois avant de mourir. Ceci a été interprété comme un signe et le Roi Nu Naone a ordonné la construction d'un temple à l'emplacement de sa mort.

Bref...306 marches plus tard, nous voilà tout en haut !

pb010023 pb010023
pb010023 pb010023
pb010023 pb010023
pb010023 pb010023

Ensuite nous retournons à l'hotel, preparer nos affaires car nous prenons l'avion le soir en direction de Bangkok pour la dernière étape du voyage...mais avant cela, on a réservé une surprise rien que pour Adrien...un cours de cuisine thaïe ! A qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour son chéri d'amour...lol Le cours commence par un tour du marché pour connaitre les différents produits locaux, puis direction les cuisines pour concocter 4 plats en 2h...et les manger bien sûr...

Au menu : Green Curry, Phad Thai, Spring roll et Chicken in coconut milk....un délice ! L'école met à disposiion les photos du cours :ici

pb010023 pb010023
pb010023 pb010023
pb010023 pb010023
pb010023

22h, le ventre plein, il est temps de prendre notre avion direction Bangkok...

Toutes les photos : 2015113 Chiang Mai

Partager cet article

Repost 0
Published by nakanak.over-blog.com - dans Thailande
commenter cet article

commentaires